désamiantage conduit cheminée

Avez-vous un conduit de cheminée amianté ? Si celui-ci est en bon état, cela ne constitue donc aucun risque. Par contre, il vous faudra prendre des précautions. Si toutefois la conduite est en mauvais état, vous devrez réaliser des travaux de désamiantage. Désamianter un conduit de cheminée n’est cependant pas facile. Il est donc conseillé de faire appel à un professionnel.

Recevez des devis d’artisans locaux pour le désamiantage d’un conduit de cheminée

Faire ramoner une cheminée en amiante : est-ce légal ?

Selon la loi, il est obligatoire de faire ramoner un conduit de cheminée contenant de l’amiante. En effet, le désamiantage est une opération strictement réglementée et soumise à la certification amiante. C’est la raison pour laquelle seuls un ramoneur qualifié ou une entreprise spécialisée en ramonage sont habilités à travailler dans un environnement renfermant de l’amiante. Les réglementations encadrent même les conditions de travail du personnel amené à être en contact avec l’amiante. De ce fait, le professionnel doit être titulaire d’une attestation de compétence particulière.

En outre, durant l’intervention, il devra s’équiper de :

  • Matériel de protection respiratoire,
  • Combinaison de catégorie 5, c’est-à-dire jetable avec capuche et couture isolée,
  • Surchaussures,
  • Gants spéciaux de type « risque chimique »,
  • Casque,
  • Bottes ou chaussures de sécurité.

Ces accessoires permettent d’assurer une sécurité sanitaire et une prévention contre toute éventualité. Par ailleurs, les professionnels intervenants doivent disposer des formations et des compétences nécessaires à la prévention des risques liés à l’amiante. Le ramonage peut être dangereux si vous tentez de le faire vous-même.

Les caractéristiques d’un conduit de cheminée en amiante

Avant, les conduits de cheminée en amiante-ciment étaient très largement utilisés. Certes, c’était considéré comme un matériau peu combustible. Ce qui représentait la solution idéale pour organiser un conduit d’évacuation de fumée. Cependant, son utilisation requiert certaines précautions.

Selon les règles de sécurité incendie

Les règles de sécurité incendie et SNIP stipulent que le conduit de cheminée en amiante ne peut être utilisé qu’à des températures n’excédant pas 300 °C. En d’autres termes, dans les cas suivants :

  • Appareils à gaz à faible puissance,
  • Les segments supérieurs des canaux de combustion où les gaz qui sortent sont presque refroidis.

Conduit de cheminée en amiante après explosion

Il est à noter que le conduit de cheminée en amiante se rompt à une température élevée. Il ne peut donc pas être utilisé dans la zone initiale du conduit où la température y est la plus élevée. En outre, les règles stipulent clairement qu’il est interdit d’utiliser une cheminée en amiante avec des centrales à charbon. En effet, la température de ceux-ci dépasse largement la température de combustion du gaz naturel ordinaire.

L’application d’un conduit de cheminée en amiante

Comme il a déjà été mentionné précédemment, les règles de sécurité incendie interdisent ce type de conduit lors d’une construction de cheminée de fournaises. Cela dit, certains fabricants citent les applications suivantes :

  • Ventilation,
  • Cheminée,
  • Tuyaux de fumée,
  • Conduits d’air.

En dépit de cela, l’usage de tels matériaux sur toute la hauteur de la cheminée associée à un chauffage de poêle provoque généralement des conséquences graves. Effectivement, toute installation d’une cheminée en amiante sur un poêle à charbon ou un foyer au bois présente des risques d’incendie.

Tous les tarifs d’artisans locaux pour le désamiantage d’un conduit de cheminée

Pourquoi désamianter un conduit de cheminée ?

Si votre cheminée est ancienne, il est donc fort probable que le conduit contient de l’amiante. Compte tenu des caractéristiques d’une cheminée en amiante, son contact avec une température élevée ou un dispositif inadéquat peut être dangereux. Vous pourriez être confronté à un problème d’intoxication ou d’incendie. Il est ainsi important de procéder au désamiantage de votre conduit de cheminée.

Avant tout, vérifiez dans le conduit si des matériaux s’effritent. Cela peut indiquer la présence d’amiante. La meilleure manière de le savoir est de réaliser un diagnostic amiante. Bien sûr, vous devez faire appel à un spécialiste dans le domaine. C’est seulement en fonction de l’état de votre conduit de cheminée qu’il est nécessaire ou non de le désamianter.