Démolition explosive : le point

Certains travaux de démolition de bâtiment peuvent se faire par des méthodes radicales telles que le découpage, l’expansion ou encore la démolition explosive. Quand un bâtiment à détruire fait plus de 20 mètres de haut, la démolition à l’explosif devient la méthode la plus appropriée. Cependant, il y a des mesures de précautions strictes à respecter pour éviter d’éventuel accident. Le point.

Recevez gratuitement des devis pour vos travaux de démolition

Principe de la démolition à l’explosif

Cette technique de démolition, comme son nom l’indique, demande l’usage d’explosif. Cette méthode consiste à effondrer un bâtiment sur lui-même. Elle requiert un savoir-faire technique approfondi et une bonne connaissance des structures, quels que soient les matériaux. Ce type de démolition de bâtiment nécessite également une rigueur organisationnelle et sécuritaire pour garantir le bon fonctionnement de l’opération.

La démolition à l’explosif est totalement adaptée au contexte de déconstruction en milieu urbain et environnemental des ouvrages concernés et avoisinants. En d’autres termes, elle est adaptée à des ouvrages de plus grande hauteur ou à des structures non conventionnelles. Cette technique concerne également un édifice situé en site contrant, c’est-à-dire proche d’un axe routier ou de ligne de transport en commun.

Le professionnel en charge d’une telle mission doit cependant maîtriser certaines connaissances, notamment en matière d’explosifs. Cela concerne principalement les lois physiques relatives à la dynamique des chutes et la résistance mécanique des matériaux.

En outre, les charges utilisées pour ce type d’intervention peuvent être constituées de cartouches ou d’explosif en vrac. En effet, celles-ci doivent également être concentrées, allongées et perforantes à effet dirigé.

Devis 100 % gratuit pour vos travaux de démolition

Les différentes méthodes de démolition explosive

Il existe plusieurs méthodes en matière de démolition explosive. Ces procédés dépendent, entre autres, de la situation dans laquelle le bâtiment en question se trouve.

La méthode du foudroyage

Le foudroyage est une méthode de démolition par explosif pour une déconstruction verticale de l’ouvrage qui se détruit sur lui-même. Il s’agit d’une technique usuelle utilisée quand le chantier a lieu dans un environnement urbain marqué. En effet, elle permet de limiter la chute des matériaux sur un périmètre plus ou moins restreint. Celle-ci a l’avantage d’être ultrarapide et se base sur la vitesse d’enchaînement des mises à feu.

La méthode de la charnière

Cette méthode consiste à faire basculer le bâtiment par le biais d’une charnière basse, suite à une ouverture à l’explosif d’un coin avant. Concrètement, le basculement d’une construction à charnière haute est obtenu en dynamisant une partie basse d’un coin. En pratique, après l’ouverture, la zone supérieure qui se trouve au-dessus des explosions manifeste un basculement vers l’avant en s’appuyant sur un talon arrière appelé charnière. Son seul petit inconvénient est la lenteur des découpes.

Le foudroyage en tonneau

Le foudroyage en tonneau consiste à placer des explosifs. Ces derniers pousseront de l’intérieur et à mi-hauteur les parois de l’édifice à démolir. Ce type de démolition à l’explosif se déroule comme une séquence de tir rapide. Celle-ci a donc l’avantage d’être très rapide et précise.

Plusieurs devis d’entreprise pour vos démolitions

Les précautions liées à la démolition explosive

La démolition d’un bâtiment est une tâche particulière pour un maître d’ouvrage. Avant de choisir la technique à adopter, c’est-à-dire mécanique ou explosive, il convient de prendre en compte différents aspects. Pour une démolition à l’explosif, vous devez savoir que certaines contraintes y sont liées, notamment le minage d’éléments à dynamiter. En effet, le contrôle qualité de la mise en œuvre des explosifs sur les parties minées devra se faire par des mineurs confirmés. De même, il doit être sous la surveillance d’un ingénieur ou des techniciens des mines extérieurs à l’entreprise de démolition.

Certaines vérifications sont également indispensables, comme :

  • La préparation des charges en dehors des trous,
  • L’installation des charges dans les trous,
  • Les bourrages des trous après l’installation de l’explosif,
  • La mise en œuvre des cosses relais du circuit électrique de mise à feu,
  • La résistance électrique des lignes de détonateurs jusqu’à l’exploseur,
  • Le maniement de l’exploseur.

Les tiges des détonateurs et la ligne de tir ne doivent surtout pas toucher des objets en métal. Ainsi, pour avoir une estimation du budget à préparer pour la démolition de votre bâtiment, n’hésitez pas à demander et à comparer des devis.