Recyclage des matériaux de démolition : le point

Les matières premières pour la conception des matériaux de construction se font de plus en plus rares. Il est ainsi conseillé de trier les matériaux recyclables qui proviennent d’un chantier de démolition pour les réutiliser. Mais pourquoi recycler les matériaux de démolition ? Quels matériaux sont recyclables ? Comment se fait le recyclage du béton issu d’un chantier de démolition ? Tout est ici.

Recevez gratuitement des devis pour l’évacuation de vos gravats

Quels sont les matériaux recyclables ?

Un chantier de démolition produit une grande quantité de déchets qu’il est nécessaire de trier et d’évacuer. Il y a :

  • Les déchets non dangereux, constituant 28 % de la totalité des déchets,
  • Les déchets dangereux, comme l’amiante, les déchets radioactifs, les solvants, etc.,
  • Les déchets inertes qui constituent en moyenne 66 % des déchets.

Ce sont les déchets inertes qui peuvent être recyclés. Il s’agit des déchets qui ne subissent plus aucune modification, ni biologique, ni chimique, ni physique. Ce type de déchets est neutre, ce qui signifie qu’il ne va pas détériorer les autres matériaux, ni se décomposer, ni polluer les eaux de ruissellement. Il ne présente pas non plus de danger pour la santé de l’homme.

Les matériaux recyclables peuvent être :

  • Des gravats,
  • Des morceaux de céramique,
  • Du béton,
  • Des vitres brisées,
  • Des matériaux d’isolation,
  • Du bois,
  • De la brique,
  • De l’acier,
  • Des matériaux d’intérieur.

Obtenez des devis gratuits pour l’évacuation de vos gravats

Pourquoi le recyclage des matériaux de démolition ?

La réglementation française exige que les déchets inertes qui ne peuvent être mis en décharge soient recyclés. Ce sont des entreprises qui sont spécialisées dans la collecte et le traitement des déchets inertes qui recyclent les matériaux de démolition.

Même si les déchets inertes ne présentent aucun danger pour l’homme, ni de risque de pollution, les dépôts sauvages sont une pollution visuelle. Or, comme les matériaux de démolition constituent une source potentielle de matières premières, ils doivent être mieux valorisés. Les buts du recyclage des matériaux de démolition sont :

  • La préservation de l’environnement,
  • Le gain de compétitivité des entreprises de recyclage,
  • L’économie des ressources épuisables provenant des carrières,
  • La réduction des surfaces pour le stockage des déchets. Les sols pourront ainsi être mieux utilisés.

Plusieurs devis gratuits pour évacuer vos gravats

Recyclage du béton issu de la démolition

En France, les déchets de béton provenant des chantiers de démolition représentent chaque année plus de 20 millions de tonnes. L’Union Européenne a donc fixé comme objectif un taux de 70 % de collecte, de recyclage et de valorisation des déchets issus du BTP d’ici 2020.

Que devient le béton de déconstruction ?

Le béton issu de la démolition peut être réutilisé comme remblai. Il peut aussi être broyé pour produire des granulats. Ces derniers sont ensuite généralement employés dans le terrassement et les soubassements de route. 60 % à 70 % des bétons provenant des chantiers de déconstruction sont valorisés en sous-couches routières.

Mais les déchets peuvent aussi servir pour la fabrication de bétons. Les granulats de béton peuvent être plusieurs fois recyclés. Le béton concassé qui provient des chantiers de démolition peut remplacer 10 % à 30 % de granulats qui composent le béton recyclé.

Comment fonctionne le recyclage de béton ?

Le recyclage du béton se fait en étapes :

    • Les déchets de béton sont triés : cela permet une séparation avec les autres matériaux.
    • Les blocs de béton sont concassés.
    • Il y a ensuite le déferraillage et le criblage.

Il peut également exister d’autres étapes comme la détection des particules indésirables et leur suppression, ainsi que la purification des matériaux. Après toutes ces étapes, le béton retourne à l’état de graviers de calibres différents ou de sable.

Utilisation du béton recyclé

Il est possible de produire différentes formulations de béton en fonction de l’utilisation voulue. Il y a par exemple :

  • VRD : Voiries, réseaux, drainage, bordures.
  • Espaces verts : maçonneries, pavés, allées, etc.
  • Gros œuvre : poteaux, fondations, dalles, poutres.

Suite à l’évolution des normes, il est aujourd’hui possible d’incorporer dans certains types de bétons des granulats recyclés. Depuis 2014, il est autorisé d’intégrer jusqu’à 50 % de gravillons recyclés dans certains types de bétons.

Recycler les matériaux est ainsi bénéfique pour tout le monde, surtout pour l’environnement.