Démolition de murs : le point

Que cela soit pour une démolition sans reconstruction, pour agrandir une pièce, pour fusionner deux ou trois pièces, la démolition d’un mur ne se fait pas n’importe comment. Il existe différentes méthodes pour la démolition d’un mur en brique, en pierre, en parpaing ou en d’autres matériaux. Mais avant de casser vos murs, prenez le temps de lire cet article.

Obtenez gratuitement des devis de démolition de murs

Les méthodes de démolition des murs

La déconstruction d’un mur peut avoir lieu quand celui-ci est devenu trop vieux. Mais un mur peut également être démoli pour faire en sorte que la salle à manger et la cuisine ne deviennent qu’une seule pièce par exemple, pour agrandir la surface au sol d’une maison ou pour reconstruire la maison.

Il existe différentes méthodes qui peuvent être utilisées lors de la démolition des murs. Le choix dépend du mur à déconstruire, de sa forme, de sa taille, du matériau qui le constitue et de l’armature. Il faut également considérer la zone où se situe le chantier. Il y a par exemple des quartiers dans lesquels il faut faire attention aux bruits provoqués par la démolition, aux poussières et aux vibrations.

La démolition des murs peut être :

  • Manuelle : sapement ou dérasement,
  • À l’explosif pour les grands ouvrages,
  • Par expansion par l’utilisation de vérins ou d’éclateurs hydrauliques,
  • Mécanique : utilisation d’une pelle mécanique hydraulique ou d’une pelle à godet, d’un bulldozer,
  • Par découpage en délimitant les parties à démolir.

Plusieurs devis gratuits de démolition de murs

La démolition d’un mur en briques

Parmi les matériaux de construction des bâtiments, la brique est l’un des plus populaires, avec le parpaing. Selon les statistiques, il y a une maison sur deux qui utilise la brique comme matériau de construction. Solide et résistante, la brique est aussi esthétique et facile à poser.

Avant de détruire un mur, qu’il soit en briques ou en d’autres matériaux, il faut d’abord déterminer son type : porteur ou non. Si vous abattez un mur porteur, toute la construction peut être déstabilisée.

Il faut ensuite préparer le chantier en protégeant les surfaces environnantes grâce à des bâches et des emballages. S’il s’agit d’abattre seulement une cloison, l’utilisation d’un détecteur de matériaux est nécessaire.

Un mur en brique peut être démoli avec des outils manuels, comme un burin, une massette ou un ciseau à brique. Vous pouvez aussi vous servir d’outils électroportatifs tels qu’une scie sabre et une meuleuse.

S’il s’agit de démolir une maison en brique, il est possible d’utiliser la pelle à godet ou le bulldozer.

Vos devis gratuits de démolition de murs

Les autres types de démolition des murs

Un mur peut être construit en d’autres matériaux comme le parpaing ou la pierre. Le mur peut aussi être intérieur ou une clôture. Comment donc le démolir ?

La démolition d’un mur en pierre

Une maison en pierre est robuste, solide et résistante. Mais la démolition d’un mur en pierre est simple à réaliser, à cause du mortier plus ou moins friable qui lie les pierres. Ainsi, pour casser les pierres et les desceller, et pour creuser les joints, il vous faut un burineur. La déconstruction d’un mur en pierre peut se faire manuellement ou mécaniquement s’il s’agit d’une maison tout entière.

Voici les étapes pour démolir un mur en pierre :

  • Traçage de la partie du mur à démolir,
  • Repérage des passages de canalisations et de câbles,
  • Placement des étais,
  • Démontage des pierres.

La démolition d’un mur en parpaing

Avec la brique, le parpaing est le matériau le plus populaire pour la construction d’un mur. La démolition d’un mur en parpaing peut être réalisée de façon manuelle.

Après avoir déterminé le type de mur, porteur ou non, et après vous être assuré qu’il n’y ait ni câbles électriques ni canalisations qui traversent le mur, vous pouvez commencer la déconstruction. Pour cela, utilisez un burin ou une masse, des outils efficaces pour démolir un mur en parpaing. Mais si vous ne souhaitez pas avoir une énorme quantité de gravats, vous pouvez découper le mur grâce à une tronçonneuse à disque, desceller les joints et retirer les parpaings à la main.

La démolition d’un mur intérieur

Avant de démolir un mur intérieur, vérifiez d’abord s’il est porteur ou non. Si c’est un mur porteur, vous devez faire appel à un professionnel pour sa démolition. S’il s’agit d’une simple cloison, vérifiez l’éventuelle présence des éléments techniques.

Un mur intérieur peut être déconstruit à l’aide des outils suivants :

  • Scie sabre, masse et marteau-piqueur pour attaquer le support,
  • Burin et massette pour la finition. Il est possible de n’utiliser que ces deux outils pour un travail plus soigné. Mais cela nécessitera plus de temps.

La démolition d’un mur de clôture

Un mur de clôture peut être monté en briques, en parpaing ou en pierre. Aussi, vous avez plus de choix pour la démolition d’un mur de clôture, soit vous utilisez des outils manuels, soit des techniques plus professionnelles comme une mini-pelle. Le choix de la technique et des outils doit, toutefois, se faire en fonction du matériau qui compose la clôture.

N’hésitez pas à faire appel à un professionnel pour la démolition de vos murs afin d’avoir un travail soigné. Mais avant, demandez, puis comparez au moins trois devis.