Métier de scieur carotteur

Le sciage et le carottage sont des techniques de déconstruction qui peuvent être utilisées lors d’une démolition de maison ou d’une réhabilitation lourde. L’artisan qui s’en occupe s’appelle carotteur. Vous souhaitez savoir ce qu’est un scieur carotteur ? Que fait-il vraiment ? Comment devenir scieur carotteur ? Vous le découvrirez grâce à cet article.

Recevez des devis gratuits pour vos travaux de démolition

Qu’est-ce qu’un scieur carotteur ?

Un scieur carotteur est aussi appelé « chirurgien du béton ». En effet, il réalise une démolition en douceur et peut intervenir en réhabilitation ou en neuf, que le site soit encombré ou dégagé. À partir des consignes qu’il reçoit de sa hiérarchie, le carotteur réalise des travaux de sciage et de découpe de béton.

Pour réaliser son travail, ce professionnel du bâtiment doit maîtriser les outils et machines spécifiques au carottage et sciage du béton. Mais il doit également appliquer les règles techniques professionnelles pour pouvoir, non seulement, effectuer un travail de précision, mais aussi pour éviter les éventuels accidents, tels que l’effondrement de la structure.

Demandez gratuitement des devis pour vos travaux de démolition

Quelles sont les activités principales d’un carotteur ?

Le carotteur réalise des travaux de découpe de béton. Mais il peut être amené à effectuer plusieurs tâches :

  • Participation à la préparation du chantier : prise de connaissance des consignes de travaux, vérifications des conditions de réalisation technique des travaux auprès des clients, transport du matériel vers le chantier, signalisation et protection de la zone de travail,
  • Carottage de dallages, de planchers et de voiles à la scie murale, à la scie de sol ou à la carotteuse,
  • Sciage de voiles et de murs à la scie murale,
  • Évacuation et enlèvement des blocs,
  • Participation au repli du chantier : désinstallation, nettoyage du chantier, nettoyage et entretien du matériel.

Le scieur carotteur peut intervenir sur différents types de chantiers : buildings, voiries, bâtiments d’habitation, bâtiments industriels, ports, etc.

Gratuit : devis pour vos travaux de démolition

Comment devenir carotteur ?

Vous souhaitez devenir carotteur et voulez savoir si ce métier est fait pour vous ? Vous devez d’abord connaître les spécificités et exigences de ce métier et les formations que vous devez suivre.

Quelles sont les spécificités du métier de scieur carotteur ?

Auparavant, le scieur carotteur n’a pas à suivre de formation pour exercer ce métier. Le plus souvent, il venait de la mécanique et a tout appris sur le tas. Les interventions étaient donc fortement risquées. Mais aujourd’hui, les formations sont souvent exigées, et le matériel est de plus en plus élaboré.

Le métier comporte d’importants risques comme :

  • L’écrasement,
  • L’effondrement de la structure,
  • La chute en hauteur.

Le scieur carotteur doit également avoir une bonne condition physique. Il doit pouvoir assurer les opérations de déchargement et chargement des matériaux et celles de déblayage qui font partie de ses tâches. Le maniement du matériel spécifique à son métier requiert également de la force.

Par ailleurs, le carotteur doit supporter le bruit généré par le matériel de sciage et de carottage. Parfois, il peut aussi travailler dans un environnement très froid ou très chaud et est souvent confronté à un dépassement horaire.

Quelles sont les formations pour devenir carotteur ?

Aujourd’hui, de plus en plus d’entreprises n’embauchent que des carotteurs qui ont été formés dans ce métier. Le Syndicat National des Entreprises de Démolition a consacré des formations pour devenir scieur carotteur. Aussi, l’artisan doit détenir :

  • Un certificat de qualification professionnelle scieur-carotteur de béton avec une formation qui dure un an.
  • Une habilitation à scier en sécurité avec une formation de 49 heures.

Les carotteurs qui ont appris sur le tas peuvent donc suivre ces formations pour valoriser le métier. Les apprentis n’apprennent pas seulement la pratique, mais également la théorie, essentielle pour la maîtrise du travail et de l’environnement de travail.

Quel est le salaire d’un scieur carotteur ?

Le métier de carotteur est accessible sans diplôme spécifique, mais requiert une bonne condition physique. Le scieur carotteur peut travailler dans plusieurs types de chantiers pour une rémunération qui oscille entre 1 400 € et 1 700 €. Mais avec de l’expérience, il peut gagner jusqu’à 2 300 €. Il peut ensuite se spécialiser dans les métiers de la rénovation ou de la démolition.