Désamiantage : peut-on le réaliser soi-même ?

Le désamiantage est une opération extrêmement lourde et délicate, surtout à cause de la toxicité des matériaux à éliminer. En règle générale, ce type de chantier doit être effectué par un professionnel, car il requiert le respect de certaines règles de sécurité. Cependant, bon nombre de personnes se posent la même question : peut-on désamianter soi-même ? Ainsi, désamianter soi-même est possible, mais sous certaines conditions.

Obtenez gratuitement des devis de désamiantage

Est-il possible de désamianter soi-même ?

Généralement, il existe plusieurs types d’amiantes dont l’approche diffère selon la situation. D’ailleurs, désamianter soi-même sa maison n’est pas toujours autorisé. En effet, seul l’amiante-ciment peut être enlevé par ses propres soins. En d’autres termes, vous pouvez enlever l’amiante sous son état solide qui présente encore un état correct. Mais si vous remarquez que les fibres se décollent des plaques, qu’elles ne peuvent être retirées sans se casser ou qu’elles paraissent abîmées, il faut faire appel à un professionnel ou une entreprise de désamiantage.

Il est à noter que vous pourrez désamianter votre maison seulement si vous avez une autorisation préliminaire de votre commune. Cette demande se fait donc suite à un diagnostic pour connaître précisément l’état de l’amiante. C’est seulement après approbation de la part de votre commune que vous pouvez démarrer les travaux de désamiantage.

Exigez vos devis de désamiantage

Comment réaliser soi-même le désamiantage du toit ?

En premier lieu, le désamiantage passe par une étape indispensable, c’est-à-dire le diagnostic amianté. Ensuite, en fonction de vos moyens et de la dégradation de votre toit, deux solutions s’offrent à vous pour désamianter vous-même votre habitation.

Le diagnostic d’amiante

Le diagnostic d’amiante est obligatoire avant tous les travaux de démolition d’un bâtiment. Il doit aussi être réalisé en cas de location, de vente de votre maison ou avant de réaliser des travaux chez vous. Ce diagnostic permet de confirmer la présence ou non d’amiante dans les locaux. S’il n’y a pas d’amiante ou s’il est en quantité très faible, alors le désamiantage n’est pas obligatoire. Une surveillance est toutefois requise en cas de risque de dégradation des matériaux renfermant des fibres d’amiante. Dans le cas où celui-ci est supérieur à 5 fibres par litre d’air, les travaux de désamiantage sont obligatoires.

Le désamiantage par dépôt de la toiture

Si votre toit en fibrociment est vétuste et peu étanche, cette méthode est la seule envisageable. Elle est cependant onéreuse et demande plus de temps. Vous devez de ce fait :

  • Enlever avec précaution les plaques de fibrociment,
  • Envelopper ces dernières de sachets spéciaux à cette opération,
  • Les déposer sur une palette,
  • Les expédier dans un centre de traitement.

C’est seulement après qu’il est possible de remplacer le toit.

Le désamiantage par confinement

Cette technique est recommandée au cas où votre toiture n’est pas trop abîmée, et que vous n’avez pas les moyens de remplacer le toit. De ce fait, la toiture va être recouverte de produit pour enfermer l’amiante. Vous pouvez ensuite déposer les panneaux sur le toit pour consolider la neutralisation de l’amiante. Puis, isolez cette dernière des eaux de pluie et de l’air.

Gratuit et sans engagement : devis de désamiantage

Comment désamianter soi-même son logement ?

Une fois l’autorisation du désamiantage confirmée, il ne vous reste plus qu’à passer au désamiantage proprement dit. Dans ce cas, il faut réaliser les travaux dans les règles. Pour cela, vous devez :

  • Porter une combinaison, des gants et un masque anti-poussière jetable,
  • Ouvrir les fenêtres,
  • Pulvériser un peu d’eau sur l’amiante,
  • Dévisser avec prudence les plaques pour qu’elles restent intactes. Veillez à ne pas les casser ou ébrécher.
  • Mettre rapidement les plaques dans un sac pour déchets de construction ou pour déchets d’amiante,
  • Fermer correctement celui-ci,
  • Retirer votre combinaison, vos gants et votre masque hors de la maison, puis les placer dans un sac en plastique que vous devez fermer et jeter,
  • Vous débarrasser des déchets d’amiante au parc à conteneurs,
  • Nettoyer l’espace où vous avez travaillé avec une serpillière humide.

Mais même s’il est possible de désamianter soi-même sa maison, il est vivement recommandé de faire appel à des professionnels pour éviter tout risque.