Prévention amiante

Etre exposé à des poussières d’amiante peut présenter des risques pour la santé. Si vous ne savez pas dans quelles conditions il y a un risque d’exposition aux fibres d’amiante, ce guide va tout vous expliquer. Il faut aussi savoir que le désamiantage est nécessaire pour éviter ces risques. Quelles sont alors les précautions à prendre pour prévenir les dangers ?

Recevez gratuitement tous les devis d’artisans locaux pour vos travaux de démolition

Où trouve-t-on de l’amiante ?

L’amiante est une roche fibreuse qui se décline en de nombreuses variétés. Les trois types d’amiantes les plus courants sont :

  • Le chrysotile,
  • L’amosite,
  • La crocidolite.

La réputation de l’amiante dans l’industrie de la construction est surtout due à sa résistance au feu et à sa performance isolante. En effet, il a beaucoup servi à l’isolation thermique et acoustique des bâtiments industriels. On le trouve souvent dans les matériaux d’isolations ou les joints d’étanchéité des appareils de chauffage. Bon nombre de produits de construction contiennent de l’amiante, à savoir :

  • Le stuc,
  • Les plâtres,
  • Le mastic,
  • La colle,
  • Les papiers de construction,
  • Le feutre de toiture,
  • Les tuiles, etc.

Vous pouvez également trouver de l’amiante dans certaines compositions des segments et des plaquettes de frein, mais aussi dans des vêtements et gants résistants à la chaleur et des couvertures anti-feu. Il est donc courant d’avoir de l’amiante dans un bâtiment construit entre 1930 à 1980.

Les risques de l’amiante pour la santé

Les poussières d’amiante pénètrent dans l’organisme par voie respiratoire. Celles-ci sont invisibles à l’œil nu, mais peuvent être à l’origine de plusieurs maladies graves.

L’amiantose

Il s’agit d’une fibrose pulmonaire provoquée par l’encombrement de fibres d’amiante dans les alvéoles des poumons. Par conséquent, le poumon a du mal à faire passer l’air et l’oxygène dans le sang. Ce qui entraîne une surcharge cardiaque. La personne touchée ressent des essoufflements et de la toux qui peuvent éventuellement devenir insupportables. Sachez que cette maladie présente une évolution assez lente. En général, elle est détectée après 15 à 20 ans d’exposition à de la poussière d’amiante.

Le mésothéliome

C’est un cas de cancer assez rare. Cette maladie touche le plus souvent l’enveloppe du poumon ou l’enveloppe d’abdomen. Elle présente un temps de latence relativement long et apparaît au bout de 30 à 40 ans. Le mésothéliome qui recouvre les parois de l’abdomen et du bassin se nomme péritoine et celui qui couvre l’enveloppe du poumon s’appelle plèvre. Le mésothéliome prend naissance dans les cellules du mésothélium. L’amiante peut provoquer une tumeur cancéreuse qui envahit et détruit les tissus qui entourent ce dernier.

Le cancer du poumon

Le risque de développer un cancer du poumon est beaucoup plus élevé chez un individu exposé à long terme à l’amiante. L’évolution de la maladie est plus rapide chez les fumeurs. En effet, l’effet combiné de l’amiante et de la fumée de cigarette engendre des risques plus importants. Le cancer de poumon est le cas le plus grave parmi les dangers de l’amiante. C’est pour cette raison qu’il faut réaliser des diagnostics amiantes avant les travaux.

Recevez gratuitement tous les devis d’artisans locaux pour vos travaux de démolition

Les précautions à prendre en présence d’amiante

Ce sont les poussières d’amiantes présentes dans l’air qui sont source de danger pour les personnes exposées. Les matériaux contenant de l’amiante sont généralement sans risque, à condition d’être en bon état. Ils peuvent libérer des poussières d’amiantes dans l’air si :

  • Ils sont friables ou en mauvais état.
  • Ils sont manipulés, c’est-à-dire scier, percer, découper ou poncer.

Il faut donc éviter de manipuler des matériaux amiantés et en mauvais état. Aussi, pensez à toujours les vérifier s’ils sont endommagés ou usés. Cette vérification débute par une inspection visuelle minutieuse de l’édifice et de préférence, avec l’intervention d’un professionnel.